HONDURAS

Région El Paraiso

Caractéristiques

La Brulerie du Rendez-Vous vous propose de découvrir le café rare du moment en édition limitée

Récolté à 1600 m d’altitude

Café rare de petites récoltes, sous ombrage naturel

Corps puissant. Notes chocolatées, de mandarine et de pamplemousse

Café du Honduras  Région El Paraiso

Le café du Honduras de la région d’El Paraíso est connu pour sa qualité supérieure et son arôme riche. C’est un café rare cultivé dans les montagnes de la région d’El Paraíso, qui possède un climat idéal pour la culture du café avec des températures fraîches et une forte pluviométrie. Les sols de cette région sont riches en nutriments, contribuant à donner au café sa saveur unique. Les producteurs locaux utilisent des méthodes de culture respectueuses de l’environnement pour cultiver leurs caféiers, ce qui contribue également à la qualité du café. Les variétés les plus courantes de café cultivées dans la région sont le Bourbon, le Catuaí, et le Lempira.

paysage honduras

La culture du café sous ombrage naturel

La culture du café sous ombrage naturel est une méthode de culture du café qui consiste à planter des caféiers sous une couverture d’arbres naturels plutôt que sous des toits artificiels. Les arbres utilisés pour l’ombrage peuvent inclure des espèces indigènes telles que des chênes, des cèdres, des noyers ou des eucalyptus. Cette méthode de culture présente de nombreux avantages pour l’environnement et pour les producteurs.

Les avantages pour l’environnement de la culture  sous ombrage naturel

  • La préservation de la biodiversité en maintenant des forêts naturelles qui abritent des espèces animales et végétales rares.
  • La régulation de l’eau dans le sol et la réduction de l’érosion des sols grâce à la présence des arbres.
  • La régulation de la température en été et en hiver, les arbres offrant une protection contre les rayons du soleil et les vents froids.
producteur de café honduras

Les avantages pour les producteurs

  • Une réduction des coûts liés à la construction et à l’entretien de toits artificiels.
  • Une réduction de l’utilisation de pesticides et d’engrais en raison de la présence de la biodiversité qui permet de contrôler les ravageurs et les maladies.
  • Une amélioration de la qualité du café en raison de l’ombrage naturel qui permet d’obtenir une maturation plus lente et une acidité plus élevée.
  • Une réduction des risques liés aux intempéries et aux aléas climatiques.

Il est important de noter cependant que cette méthode nécessite une bonne gestion de la parcelle pour éviter que les arbres ne prennent pas trop de place et ne nuisent à la croissance des caféiers. On en parle sur nos réseaux.